3 minutes 2 ans

La phase pilote de la mise en œuvre du nouveau projet de subvention de l’électrification, dénommé « Fonds TINGA »,  va démarrer  le 1er avril 2022 dans les régions de la Kara et les savanes.

L’un  des projets de loi adopté en conseille des ministres délocalisée à Gando chef lieu de la préfecture de L’OTI Sud préfecture née en 2016 est la mise en œuvre du projet « TINGA ».

L’ambition du gouvernement en matière d’énergie est de garantir à tous les ménages de l’électricité fiable, durable, moderne et à moindre coût d’ici à l’horizon 2030. De part les multiples projets mis en œuvre, le projet « TINGA ».

Ce projet de subvention de l’électrification prépayé qui va démarrer le 1er avril pour prendre fin en décembre 2022, permettra à près de trente trois milles (33 000) ménages de s’abonner au réseau électrique à partir de 1000 francs CFA au lieu  100 000 francs par le passé. Le reliquat de ses frais d’accès sera remboursé sur une période décennale en fonction du revenu des ménages.

Pour le gouvernement il s’agit de renforcer l’inclusion des populations à travers l’accès facile de celles-ci à l’électricité de qualité à coût abordable conformément à l’axe un de la feuille de route 2020 – 2025.

A l’issue de cette sociale phase pilote pour laquelle l’Etat a mobilisé trois milliards (3 000 000 000) de francs CFA, le taux d’électrification de la région des savanes passera de 22 % à 31% et celui de la Kara de 35 % à 50 %.

Il faut noter que le « Fonds TINGA » permet de couvrir les frais de branchement au réseau national de distribution de l’énergie électrique basse tension ou à un mini réseau basse tension, les coûts de réalisation des travaux d’installation électrique interne basse tension ainsi que l’acquisition des équipements électriques nécessaire et les Kits solaires.

3 minutes 2 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *