4 minutes 1 an

Une délégation du bureau national de l’Union pour la République (UNIR), était en tournée dans les préfectures de la région des Savanes au cours de laquelle elle a organisé, du 16 au 18 septembre 2022, des séances de formation et de sensibilisation à l’intention des militants du parti. La responsabilité des militants au sein du parti et leurs rôles dans le contexte sécuritaire actuel étaient à l’ordre du jour des rencontres.

La délégation du bureau du parti était composée du secrétaire exécutif adjoint du parti UNIR, Assih Atessim et le délégué national adjoint du mouvement des sages pour UNIR, Yao Bloua Agbo.

Deux communications essentielles ont été faites à toutes les étapes, à Cinkassé, Kpendjal, Tône et Oti, les membres de la délégation se sont étendus sur le thème « Le parti politique et le militant ». A cet égard, les militants ont été entretenus sur la notion d’un parti politique, sa vision et ses objectifs, l’organisation du parti UNIR au Togo comme à l’étranger, le rôle et l’engagement d’un militant et ses relations avec la hiérarchie. Les ministres de la sécurité et de la protection civile, de l’eau et de l’hydraulique villageoise, des pistes rurales, respectivement Yark Damehane, Tiem Boldja et Tchédé Issa étaient présents. Occasion pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Gal Yark Damehame d’exposer le thème « Sécurité et paix, outils de développement d’une nation« . Ils a fait la genèse de l’extrémisme violent qui tire ses origines du Sahel avec la propagation de groupes extrémistes qui évoluent vers les États du littoral atlantique dont le Togo, depuis novembre 2021. Il a rappelé aux militants leurs rôles dans leur collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), pour une lutte plus efficace contre les groupes armés au Togo.

« Les militants doivent se sentir concernés de la situation d’insécurité qui prévaut dans la région des Savanes, et apporter leurs contributions dans l’éradication du fléau » a souligné le ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Partout où la délégation est passée, les membres du bureau du parti UNIR et les ministres, ont rappelé les efforts du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé qui n’a ménagé aucun effort pour voler au secours des populations des Savanes. Ils sont revenus sur le « Programme d’urgence de renforcement de la résilience dans la région des Savanes (PURS) » que le Chef de l’État a mis en place, pour faire face aux effets néfastes des attaques armées. C’est pourquoi, ont-ils relevé, « l’aménagement d’infrastructures socio-collectives qui mobilise 259 milliards de francs CFA est programmé pour, des pistes rurales pour le désenclavement des localités éloignées, la réhabilitation ou la construction de nouvelles retenues d’eau, la construction d’infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que l’extension du réseau hydrographique et électrique ».

Les militants de toutes les localités visitées se sont engagés à collaborer avec les FDS pour combattre le terrorisme au Togo.

Septentrional

4 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *