2 minutes 1 an

Une délégation du ministère des Forces Armées Togolaises conduite par le médecin lieutenant colonel Kenou Adjovi, point focal genre dudit ministère a rencontré le vendredi 7 octobre 2022 à Kara, les hommes de médias et les organisations de la société civile de la région de la Kara. Il s’agit d’une rencontre de sensibilisation et d’information à l’intention de ces acteurs dans le cadre des activités du projet d’intégration du genre et d’autonomisation de la femme dans les opérations de maintien de la paix projet dénommé PIGAF-OMP.

Une enquête des Nations-Unies à révélé une faible proportion des jeunes filles dans les forces armées togolaises. L’objectif du projet PIGAF-OMP est de porter l’effectif des femmes dans les FAT de 4,89% à 10% et au sein des opérations de maintien de la paix de 6,91% à 14% d’ici 2023. Le projet PIGAF-OMP entend ainsi améliorer le cadre juridique et réglementaire afin de promouvoir les femmes au sein des FAT et leur participation aux OMP. La rencontre de Kara avec les hommes de médias et les OSC était destinée donc à échanger autour de ce projet afin d’amener ces acteurs à être les ambassadeurs et susciter l’engouement des jeunes filles au métier des armes.

Cette rencontre a été également une occasion pour les émissaires des FAT d’édifier la cible sur l’historique de la féminisation des FAT ainsi que les dispositifs mis en place pour encadrer cette féminisation. Le rôle du personnel militaire féminin dans la cohésion sociale à fait aussi l’objet d’échange lors de cette rencontre qui se poursuit dans les autres régions du pays après les régions de la Kara, savanes et martime.

Septentrional

2 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *