2 minutes 1 an

L’adhésion du Togo au Commonwealth porte déjà des fruits. Le pays du Roi Charles III promet une garantie de 51,69 milliards FCFA pour les travaux de la route Sokodé-Tchamba-Kambolé, longue de 76,5 km. La garantie sera accordée via l’agence de crédit à l’exportation britannique, UK Export Finance (UKEF).
La garantie de l’UKEF vient en soutien à un prêt de la banque japonaise MUFG au Togo, à l’effet de financer les travaux routiers.
L’information a été donnée par les autorités britanniques à l’occasion du forum franco-britannique sur le commerce et l’investissement en Afrique occidentale et centrale tenu les 19 et 20 octobre derniers.
« Ces facilités viendront accélérer le commerce intra-africain, en ouvrant des routes vers des marchés dynamiques et débloqueront 47 millions de livres sterling d’exportations britanniques vers la région. Cet appui fait partie du reste d’un package de 174,4 millions de livres sterling qualifié de financements historiques », s’est exprimé James Duddridge, ministre du commerce britannique. Le financement de
la route transfrontalière Sokodé-Tchamba-Kambolé
Selon Rose Kayi Mivedor, ministre de la promotion de l’investissement, qui prend part au Forum, ce chantier s’inscrit dans le cadre du plan élargi d’infrastructures routières du Togo. L’axe routier devrait connecter plus de 200 000 personnes vivant dans la région centrale au Togo, à des liaisons de transport plus sûres vers le Bénin voisin.

Septentrional

2 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *