3 minutes 7 mois

Les patients souffrant du cancer n’ont plus de souci. Ils peuvent se faire traiter à Lomé au Centre international de cancérologie (CICL). Le centre a été inauguré le jeudi 03 novembre 2022 par le ministre de la Santé, Moustapha Mijiyawa. La cérémonie officielle d’ouverture du centre a enregistré la présence des partenaires franco-luxembourgeois qui ont soutenu la réalisation de la structure qui est une initiative du couple humanitaire Pr Komlanvi Adjenou et Dr Rose Adjenou. Le centre de cancérologie de Lomé, premier du genre, constitue déjà un modèle pionnier pour les autres pays d’Afrique. Il constitue aussi le cadre de formation pour la société fournisseur de la machine de radiothérapie dans le monde.
Dans la prise en charge des cancers et pour un meilleur suivi après traitement, 75% des patients doivent bénéficier obligatoirement de la radiothérapie. Le CICL dispose de la machine de radiothérapie qui permet de traiter uniquement la lésion de cancer tout en évitant les organes avoisinants. Le CICL dispose de matériel pour faire la radiothérapie et a aussi pour vocation un dépistage de tout type de cancer.
Pour le ministre de la santé Prof Mustapha Mijiyawa, c’est un vaste boulevard de thérapie qui s’est ouvert au Togo pour la lutte contre le cancer. Trois ordres de traitement de plus en plus efficaces sont opposés au cancer mettant fin aux siècles d’impuissance voire de fatalisme. « Le Centre que nous inaugurons est dédié au 2e pilier de l’arsenal thérapeutique c’est-à-dire, la radiothérapie. Le chef de l’Etat et le gouvernement en salue la mise en place « , a déclaré Moustafa Mijiyawa.
« L’ouverture de ce centre n’est que notre modeste contribution à la réalisation de la grande vision d’un Togo prospère pour le bien-être de nos valeureux concitoyens », a expliqué la Directrice du CICL, Dr Rose Adjenou.
Dr Adjenou a salué le chef de l’Etat togolais pour son accompagnement constant qui a permis d’aboutir à la réalisation du projet.
Les promoteurs du CICL assurent que la structure sanitaire offre les mêmes traitements qu’en Europe et aux Etats-Unis à moindres frais.
Selon des chiffres de 2020, 5.208 togolais ont été atteints de cancer et 3.468 en sont décédés.

Septentrional
3 minutes 7 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *