4 minutes 1 an

« Construire et consolider une nouvelle culture du dialogue social », c’est autour de ce thème que se déroulent les travaux du forum national sur le dialogue social ouvert le jeudi 10 novembre 2022 dans la ville de Kara. Ce forum de deux jours est organisé par le ministère de la fonction publique, du travail et du dialogue social, en collaboration avec le bureau international du travail BIT et le PNUD. Il s’agit à travers ce forum de créer les conditions d’une paix sociale durable pour soutenir la productivité des entreprises, des administrations publiques et de consolider les progrès sociaux. Pour atteindre cet idéal, le gouvernement, les organisations d’employeurs et de travailleurs vont au cour de ce forum se pencher sur des thématiques liées aux concepts fondamentaux et aux conditions essentielles de réussite sociale, au dialogue social au Togo de 2006 à 2022. La Liberté syndicale et droit de grève : définition, cadre juridique, fondement et principes de base de la liberté syndicale et le droit de grève ; partage d’expérience et de bonnes pratiques en matière d’animation du dialogue social de liberté syndicale et d’exercice de droit de grève etc….feront également objet de réflexion pendant les travaux qui doivent déboucher sur une feuille de route.

C’est le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara qui a ouvert ce forum en présence du préfet de la Kozah, le colonel Bakali Hemou Badibawou, de la représentante du bureau international du travail, Mme Sophie DE CONINCK, des partenaires sociaux et d’autres personnalités. Occasion pour le ministre Bawara de situer les enjeux du dialogue social entre autres, moderniser et adapter les mécanismes à la situation socio-économique de notre pays, allusion à la crise sanitaire et la guerre Russo ukrainienne. Le ministre Bawra a émis le vœu que le forum permettre de revisiter les lois et textes, de les renforcer afin de prévenir les conflits sociaux. Le président du CNDS, Kondé Sangbana a salué la tenue de ce forum qui constitue une dynamique de concertation entre le gouvernement et ses partenaires sociaux. L’émissaire du BIT, mme DE CONNECK est revenu sur l’accompagnement de son institution au Togo depuis 2006, accompagnement qui vise à construire et renforcer le dialogue social.

Elle a salué les avancées nobles enregistrés dans les réformes. « Le contexte évolue et il est nécessaire de jeter un regard rétrospectif sur le dialogue social et l’adapter aux nouveaux enjeux a-t-elle dit. Quand aux conseil national du patronat et les centrales syndicales des travailleurs, ils estiment que ce forum constitue un élément fondamental pour la refondation des textes afin de créer une nouvelle marche du dialogue social au Togo.

4 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *