3 minutes 1 an

L’institut Africain pour le Développement Économique et Social INADES- formation Togo et son partenaire CBM avec l’appui financier de la coopération allemande BMZ ont conduit le projet »Sécurité Alimentaire Inclusif et Résilience au Togo, SAIRT ». Ce projet dont le lancement a fait l’objet d’un atelier le vendredi 18 novembre 2022 à Kara a été élaboré après l’identification de trois problèmes majeurs auxquels font face les populations rurales et les personnes handicapées dans les régions des savanes et de la Kara. Ces problème sont l’insécurité alimentaire, l’exploitation insuffisante du potentiel d’emploi agricole pour tous et l’accès insuffisant à l’eau potable et à l’assainissement. Le projet SAIRT vient en réponse à ces problèmes majeurs et sera mis en œuvre dans 6 communes des deux régions. Il s’agit pour la région des savanes, des communes de Tandjoare1, Oti2, Oti sud1 ; et pour la région de la Kara, des communes Kozah1 et 2 , et Assoli1. L’objectif visé par le projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-économique et sanitaire des producteurs agricoles dont les personnes vivant avec un handicap au niveau des communautés rurales. La durée de sa mise en œuvre est de 3 ans soit la période de 2022 à 2025.

En lançant le projet, le préfet de la Kozah colonel BAKALI Hemou Badibawou a recommandé que tous les acteurs se l’approprie afin qu’il soit implémenté dans les milieux pour une lutte efficace contre l’insécurité alimentaire. « À travers ce projet INADES- formation entend reconstituer des banques de semences pour une meilleure production agricole locale suffisante, valoriser et transformer les productions agricoles pour avoir des produits locaux made in Togo » a dit son président du conseil d’administration, M. AYEKASSI Boukari. Quand au représentant de la représentante de CBM pays, NBIYOU Essowaza, il a souhaité que ce projet prenne réellement en compte la problématique du handicap de sorte que les personnes handicapées puissent bénéficier véritablement de la production agricole. La cérémonie a donné lieu à la signature des mémorandums entre les promoteurs du projet et les maires des communes bénéficiaires.

3 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *