3 minutes 1 an

Ambiance de fête le samedi 3 décembre 2022 à Kétao dans la préfecture de la Binah où les filles et fils de ladite préfecture se sont donnés rendez-vous pour la célébration de leur fête traditionnelle Sinkaring, édition 2022, Placée sous le signe du recueillement en mémoire des défunts de la préfecture, cette célébration a pour thème, « Filles et fils de la Binah, tous ensemble dans la paix pour un développement participatif et inclusif ». L’invité d’honneur était le ministre en charge de la culture, Docteur Pierre Lamadokou, représentant le Chef de l’État.

Sinkaring est une fête d’initiation et des moissons dans la Binah. Fête d’initiation, car elle soumet le jeune Kabyè de la Binah à une épreuve à travers laquelle il acquiert l’endurance et à la force. Ce qui lui permet d’accéder à la classe des adultes. Fête des moissons, car Sinkaring donne l’occasion de déguster des mets notamment les beignets et la boisson locale, fruits des nouvelles récoltes. Au delà, Sinkaring a deux aspects.’ Dabord traditionnel marqué par des cérémonies spirituelles dédiées au Dieu créateur et aux mânes des ancêtres en guise de remerciements. Quand à l’aspect culturel, elle marque par l’exécution de nombreuses danses folkloriques et initiatiques, symboles du passages du jeune à la classe des adultes. Une réalité traduite dans les faits à travers les démonstrations de différents groupes folkloriques qui se sont succédés pour servir à l’assistance le riche répertoire culturel de la Binah. Le ministre de la culture a rendu hommage au Chef de l’État pour la qualité de son leadership qui aux Togolais de renouer avec leurs cultures et leurs traditions. Le ministre Lamadokou a félicité les filles et fils de la Binah pour leur mobilisation pour se ressourcer dans la culture ancestrale, ferment identitaire des peuples. Dans la foulée de cette célébration, des  récompenses ont été remises à certains cadres natifs pour leur contribution à la pérennisation et à la promotion de la culture de la Binah.

3 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *