2 minutes 1 an

Les autorités locales et acteurs agricoles des communes de Haho ont été entretenus le mercredi 14 décembre sur les dispositions pratiques de gestions des troupeaux bovins dans l’approche ZAPB. La rencontre est organisée par le ministère de l’Agriculture, de la pêche et du développement rural. Elle vise à répandre les nouvelles initiatives de gestion de la mobilité du bétail (ZAPB) et inviter les populations à adhérer à la vision afin de réduire les conflits permanents entre éleveurs et agriculteurs. Les participants ont été édifiés sur le concept ZAPB, son importance dans les milieux ruraux, ses avantages dans le suivi sanitaire des animaux et la résolution des conflits entre éleveurs et producteurs et les bénéfices liés à l’exploitation des zones. Selon le directeur des politiques, de la planification et du suivi évaluation Essiomlé Komi, les nouvelles initiatives de gestion de la mobilité du bétail (ZAPB) consiste à aménager une superficie avec des infrastructures pastorales. Elle va regrouper des pools de troupeaux bovins disposant des atouts naturels et d’infrastructures sociales de base et de production fourragères. Il a convié les acteurs du monde agricole à adhérer a l’initiative afin d’accompagner le gouvernement dans la résolution de conflits. Le préfet de Haho, Awo Tchangani, a dit que le dispositif va permettre d’améliorer la production de viande et de lait pour  réduire la dépendance du Togo en produits carnés. Il a alors convié les acteurs du monde agricole à adhérer à l’initiative afin d’accompagner le gouvernement dans la résolution de conflits.

2 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *