2 minutes 1 an

L’Agence nationale de la protection civile (ANPC), antenne de Kara, a réuni le mercredi à Kara, le corps enseignant de la région pour un atelier de formation. Cette rencontre vise à amener les enseignants à comprendre et inclure la notion de réduction des risques de catastrophe dans les programmes pédagogiques. Pour le directeur régional-nord de l’ANPC, Lieutenant-Colonel Egbohou Blèza « si la notion de réduction des risques de catastrophe est introduite dans le milieu scolaire un peu plus tôt, les enfants grandiront imbibés de cette notion et à l’âge adulte ils auront plus de reflexe par rapport à cette notion ».

Au cours de cette formation plusieurs aspects ont été touchés, notamment la vulnérabilité de la région de la Kara face aux aléas et quelques statistiques sur l’état des lieux des dégâts causés par ces aléas; ensuite la présentation sur le cadre institutionnel de gestion des risques de catastrophe et enfin la présentation du guide, son utilité et son utilisation. Au terme de la formation, le noyau d’enseignants présent est appelé à relayer la sensibilisation auprès des autres enseignants afin que toute la corporation enseignante puisse comprendre l’utilisation de ce geste.

2 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *