3 minutes 1 an

Les Écoles Nationales d’Instituteurs ENI mises en veilleuse depuis quatre ans reprennent désormais du service sous la dénomination  »Ecoles Normales de Formation des Professeurs d´Écoles (ENFPE) ». Prof Komla Dodzi Kokoroko, le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a relancé les activités le 3 janvier 2023 à Notsè.
La session inaugurale a été marquée par une formation sur le profil et la formation continue de l’enseignant conformément au plan sectoriel de l’éducation qui constitue un des axes stratégiques permettant d’assurer la qualité des apprentissages et des acquisitions des élèves.
A l’occasion, Prof Dodzi Kokoroko a indiqué que la réouverture des écoles de formation est axée sur trois points notamment l’élévation du niveau scolaire des élèves, la viabilisation de l’école et l’amélioration de la condition enseignante.
Selon le ministre Kokoroko, le gouvernement togolais mise de plus en plus sur la qualification des enseignants. Ce qui passe inévitablement par la formation. Pour lui la démarche entre dans la politique d’atteinte des objectifs de développement durable 4 (ODD 4) et est conforme à la feuille de route gouvernementale 2020-2025 basée sur une éducation de qualité pour tous.
« Face aux nouvelles orientations, le gouvernement togolais a inscrit dans le statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement, l’obligation d’accéder à la fonction enseignante par la formation initiale dans une école normale », a-t-il dit.
Cette formation post-bac de deux ans est sanctionnée par un diplôme de professeur d’école (DPE).
La rencontre a réuni les professeurs des six (06) ENFPE. Ces derniers ont saisi l’occasion pour témoigner leur gratitude au Chef de l’Etat pour la place qu’il accorde à l’éducation. Ils ont remercié leur ministre de tutelle pour la revalorisation du corps enseignant et pour les grandes réformes engagées pour une meilleure transformation du secteur de l’éducation.

3 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *