3 minutes 4 mois

Les procès aux assises de la cour d’appel de Kara se poursuivent. Le samedi 11 février 2023, la cour a jugé 8 accusés sur lesquels trois seulement ont comparu notamment les sœurs Lamboni Yendouban alias Djato, Kampide Nakordja et Gouyanoa Tilate. Les 8 accusés sont sous le coup de trois infractions à savoir, assassinat, complicité d’assassinat, trafic d’organes humains, complicité et groupement de malfaiteurs. Les nommés Lamboni et Gouyanoa ont été jugés pour les faits d’assassinat et de trafic d’organes tandis que Kampinde et Korgo Djama décédé sont poursuivis pour complicité d’assassinat et de complicité de trafic d’organes humains. Ces délinquants, guidés par le souci de devenir riches, ont assassiné la victime Bankangou Nassandja, un bossu malheureux résidant à Ogaro une localité de Kpendjal-Ouest. Ce dernier qui s’est rendu au marché de Ogaro n’a plus regagné son domicile et c’est seulement les restes de son corps emballé dans un sac qui seront découverts en brousse en état de décomposition quelques jours plus tard. Le constat de la gendarmerie a révélé des entrailles ouvertes montrant des mutilations et certains organes dont la bosse de la victime enlevée sans en connaître les auteurs de ce crime crapuleux. Il a fallu 4 ans après pour que l’un des criminels rongé par le remord suite à la mort d’un membre de la bande de criminels sera interpellé. Ce dernier commence alors à dénoncer le réseau. Durant toute la procédure les inculpés n’ont pas nié les faits. Le parquet en raison de la gravité des faits à requis de lourdes peines pour l’ensemble de la bande et demandé l’acquittement de Lamboni Matiyendou actuellement en fuite dont la responsabilité n’est pas engagé. La défense a demandé la clémence de la cour qui après délibération à prononcé les peines suivantes.

-Gouyanoa Tilate 40 ans

-Lamboni Yendoubane 40 ans

-Kampinde Nakordja 20 Ans

-Moussa (S.A.R) 30 ans

-Issifou (S.A.R) 45ans.

 

La cour a donné suite favorable à la demande du parquet en prononçant l’acquittement de Lamboni Matiyendou actuellement en fuite. En deuxième audience la cour a jugé les nommés Pioupo Kandjiébe et Konsatiga Damigou pour le chef d’inculpation de viol et complicité de viol. Pour cette infraction, la cour a condamné chacun des accusés à 5 ans d’emprisonnement plus 3 millions d’amende.

Septentrional
3 minutes 4 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *