3 minutes 1 an

L’assemblée nationale a ouvert le mardi 21 février 2023 la première session extraordinaire de l’année, conformément aux dispositions de l’article 55 alinéa 8 de la constitution. La présidente du parlement Mme Yawa Dzigbodi TSEGAN a présidé la cérémonie en présence d’une forte délégation gouvernementale conduite par Payadowa Boukpessi, ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires ainsi que l’équipe de la coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19.

L’équipe gouvernementale était devant le parlement pour communiquer sur le rapport d’audit du fonds de riposte et de solidarité contre la Covid-19, gestion 2020 publié par la cour des comptes. Par ailleurs, cette communication fait corps avec l’obligation de redevabilité à l’égard de la représentation nationale et s’inscrit dans les missions régaliennes de l’institution parlementaire, celles du contrôle de l’action gouvernementale.

Cette communication du gouvernement a été l’opportunité pour différents ministres de donner des informations et explications pertinentes relevant de leur département à la Représentation nationale s’agissant de la gestion de ce fonds. Les uns et les autres ont apporté des éclaircissements aux préoccupations des députés afin de rassurer les populations sur l’utilisation saine des fonds Covid19 dans le souci de transparence et de bonne gouvernance publique.

Pour le ministre d’État Payadowa Boukpessi, « les dépenses faites dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 sont régulières, conformes et sincères. « Les quelques insuffisances relevées n’entachent en rien les procédures requises en la matière. L’essentiel est que les mesures économiques, sociales et financières ont permis de soulager les populations en difficulté », a-t-il laissé entendre.

La Présidente de l’Assemblée nationale a salué « l’ingéniosité, l’engagement, le sens de responsabilité, le respect et la protection de la vie humaine et particulièrement la vie du citoyen togolais, le sens d’anticipation dont le gouvernement a fait preuve pendant la période de crise » sous la houlette du président de la République Faure Essozimna Gnassingbé.

3 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *