5 minutes 1 an

La Société togolaise de rhumatologie (STR) a organisé les 24 et 25 février à Kpalimé, une campagne foraine de dépistage et de prise en charge gratuits des patients souffrant d’affections rhumatismales. La campagne est placée sous le thème « Accès universel aux soins rhumatismaux au Togo, une régalité avec la STR ». A travers cette campagne, la STR se propose de rapprocher le service de rhumatologie des populations togolaises.

Cette campagne de dépistage et de prise en charge des patients souffrant des affections rhumatismales, s’inscrit dans la droite ligne de la politique d’accès universel aux soins mise en place par le Chef de l’Etat. Pour cette première activité à Kpalimé, la STR entend atteindre ses objectifs de prise en charge de 800 à 1000 patients.
Pour la prise en charge, les patients, après les constantes, passent en radiographie et en analyse biologique si c’est nécessaire. Après, le malade revient chercher ses produits. Ceux qui n’ont pas d’examens complémentaires à faire vont directement à la pharmacie où des produits leur sont remis gratuitement. Pour les cas nécessitant une hospitalisation, une équipe locale s’occupera d’eux. En cas d’urgence, les malades sont référés aux centres disposant d’un service de rhumatologie notamment le CHR de Tsévié, l’hôpital de Bè et le CHU Sylvanus Olympio.
Le chef service de Rhumatologie du CHU Sylvanus Olympio, Professeur Oniankitan Owonaye a justifié l’organisation de cette campagne de consultation foraine: « c’est dans le cadre de l’accès universel aux soins rhumatologiques que la RST a décidé de se déplacer pour apporter ses soins à ces populations » a souligné le Professeur Oniankitan.
Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin a salué cette initiative de la STR et souligné que l’infection rhumatologique est un tueur silencieux qui torture sa victime avant de l’achever. Il a alors souhaité que ce service soit installé au CHP de Kpalimé pour une prise en charge rapide et efficace des patients.
Le Professeur Colonel Houzou Mouzou Prénam, rhumatologue au CHU de Kara, a présenté la Société togolaise de rhumatologie comme un regroupement des rhumatologues et des médecins en apprentissage ainsi que des membres sympathisants intéressés par la lutte contre les maladies rhumatologiques.

Elle a indiqué que la première activité sur le terrain est la présente campagne foraine de consultation gratuite à Kpalimé. Professeur Houzou a précisé que cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre de ses objectifs, à savoir promouvoir les services de rhumatologie et favoriser les échanges entre les rhumatologues. Elle a exprimé sa reconnaissance à tous ceux qui œuvrent pour l’accès universel des soins prôné par le Chef de l’État à qui elle a témoigné sa gratitude pour tous les efforts déployés dans le cadre des actions de la société togolaise de rhumatologie. Le Professeur Houzou a rappelé le prochain congrès de la société togolaise de rhumatologie qui se tiendra du 8 au 10 mars 2023. Ce congrès sera couplé du deuxième congrès annuel de la société africaine de rhumatologie.
La rhumatologie est une spécialité médicale qui s’occupe de la prise en charge des affections non traumatiques des appareils locomoteurs, notamment les articulations, les os, les tendons, les muscles et les nerfs, dont le symptôme est dominée par la douleur.
Les affections rhumatismales sont une cause majeure de douleur et d’invalidité dont la fréquence est en constante augmentation dans le monde. Certaines affections telles que la lombalgie communément appelée le « mal de dos ou de reins » sont d’ailleurs reconnues par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme des enjeux de santé publique.

5 minutes 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *