4 minutes 12 mois

Les femmes de la préfecture de Tône ont commémoré le mercredi 08 mars la journée internationale des droits de la femme. C’est la grande salle de l’action sociales qui a accueilli des centaines de femmes venues réfléchir sur leur situation face aux nouveaux enjeux auxquels elles font face. Le thème de cette célébration est  »un monde digital inclusif : innovations et technologies pour l’égalité des sexes » et traduit la volonté de porter plus haut la valorisation des droits de la femme afin de susciter des actions plus inclusives des femmes dans le développement du pays.

La lutte pour la réduction des inégalités sociales, les violences basées sur le genre entre autres sont toujours les défis de la femme. Face à la situation inconfortable à laquelle vit la région des savanes, les activités de l’édition de cette année revêt une certaine modération et sobriété. Ceci s’explique par la situation sécuritaire. Ainsi, pas de défilé ni de caravane, bref il n’y a pas eu de manifestations populaires comme c’est souvent le cas.

Toujours présent pour la cause de la femmes de la région des savanes, l’Usaid a réaffirmé son engagement et leur disponibilité aux côtés de la femme. À en croire le chef du programme régional pour l’appui aux pays côtiers, Monsieur Tadandja Sara, l’objectif est d’accompagner les femmes pour une résilience économique et durable.
Le Maire de la commune de Tône 1 a indiqué que cette journée symbolise le courage des femmes pour l’acquisition de leurs droits. Il a invité les femmes à être beaucoup plus résiliente face aux nouveaux défis auxquelles elles font face notamment la crise sanitaire depuis 2019 et maintenant la crise sécuritaire.

Toujours dans le cadre de la journée du 08 mars, les femmes de l’ANPE étaient au chevet des élèves déplacés de Tône et Kpendjal. Elles leur ont offert un important lot de vivres et non vivres.La remise officielle de ce don s’est déroulée au centre communautaire de Dapaong en présence des représentants du préfet de Tône et du directeur régional de l’éducation, Mme Lène Mélanie. Le don est composé de 230 sacs de 30 kg du riz, 50 cartons d’huile, 15 cartons de 200 pains de savons, 30 cartons de pâtes alimentaires entre autres. Estimé à une valeur de 4 millions, ces vivres et non-vivres vont accompagner les élèves déplacés et alléger les souffrances de leurs familles. Très heureux, les élèves ont exprimé leur gratitude à au Chef de l’État et à l’ANPE.
Le représentant du préfet de Tône, le 3 ème adjoint au maire Gaëtan Tchabli Lorimpo et du directeur régional de l’éducation, Mme Lène Mélanie ont salué ce geste de l’ANPE qui va permettre de soulager la peine des parents et améliorer les résultats scolaires de ces élèves.Au total, 7 00 élèves déplacés dans la région des savanes vont bénéficier de ce don.

4 minutes 12 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *