2 minutes 12 mois

La deuxième session du programme de formation de la Fondation Hirondelle sur la  »Prévention de la violence et Médias » a démarré le lundi 13 mars à Ouagadougou au Burkina Faso. Le thème général de cette deuxième session est : « Produire de contenus et gérer des médias et des rédactions dans des zones d’extrémisme violent. Des clés pour avancer ».
Vingt cinq journalistes de 07 pays d’Afrique de l’ouest vont suivre des exposés et des communications sur des plusieurs modules développés par des experts en présentiel ou en ligne. Des travaux en atelier vont ponctuer la session avec des exercices pratiques et des échanges d’expériences sur le vécu des journalistes sur le terrain des violences.

Pour Martin Faye, responsable pédagogique du programme à la Fondation Hirondelle,  » les crises, l’extrémisme et la souffrance des populations sont une problématique majeure dans la sous-région. Il faut que les médias développent des mécanismes et toute la rigueur professionnelle, pour fournir des informations qui créent la confiance, qui rassurent la population afin que celle-ci prenne de bonnes décisions dans ce contexte de crise sécuritaire ». Cette deuxième session dure cinq jours.

2 minutes 12 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *