4 minutes 5 mois

Les couches socio-professionnelles de la zone-ouest des plateaux ont été informées, le vendredi 19 janvier à Kpalimé, des mécanismes pratiques de mise en œuvre de l’Assurance Maladie Universelle (AMU). La rencontre de Kpalimé s’inscrit dans le cadre d’une mission gouvernementale de quatre ministres, conduite par le ministre Bawara Gilbert de la Fonction publique et du Dialogue sociale.

L’ objectif est d’apporter à la population togolaise, des informations concernant l’assurance maladie universelle, de favoriser sa bonne compréhension de son fonctionnement. Il a été également question de recueillir l’avis et suggestions des participants pour parfaire sa mise en œuvre.

Le ministre Bawara a rappelé la vision et le fondement de ce projet du Chef de l’Etat et les préoccupations majeures, pour faire en sorte que la population togolaise puisse disposer d’un système de santé qui permet d’offrir des soins de santé de qualité à tout le monde. La santé selon le ministre de la Fonction publique, est un facteur vital. M. Bawara a rappelé les efforts du président de la République pour faire de la santé une priorité absolue. «La santé, l’eau, l’alimentation sont des facteurs et services dont on ne peut pas se passer. Et depuis des années, le gouvernement sous la houlette du Président de la République a toujours consenti des efforts et investi beaucoup dans la santé » a rappelé le M. Bawara.

Le ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, Professeur Moustapha Mijiyawa s’est appesanti sur les investissements faits en matière de formation, de renforcement des ressources humaines, des infrastructures, des équipements afin d’améliorer les prestations sur le terrain.


Le ministre de l’accès universel aux soins, Jean Marie Koffi Ewonoulé Tessi a défini l’ AMU, ceux qui en sont concernés et ses avantages. Il est revenu sur l’intérêt de lAMU, précisant qu’il permet d’améliorer l’espérance de vie, de soutenir la production, la croissance et de réduire l’absentéisme dans les services.

La ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mme Apédo-Anakoma Adjovi Lolonyon, a tout dabord indiqué que l’AMU’ est une mesure sociale mise en place par le chef de l’ Etat, dont lobjectif est d’assurer la prise en charge sanitaire de toute la population. Mme Apédo-Anakoma a informé l’assistance du travail qui se fera par le régime social des personnes et des ménages mis en place par le Chef de l’Etat suivant les critères définis dans ce régime, pour établir le statut des personnes vulnérables et non vulnérables.
Les représentants de l’INAM, Tébiè Valentin et de la CNSS, Dr Assima Claire, ont partagé avec le public, les aspects essentiels et pratiques de l’assurance maladie universelle (AMU).

Septentrional
4 minutes 5 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *