3 minutes 2 mois

Lomé a abrité le jeudi 16 février, une parenthèse sur l’étude de cas de l’Indice africain de bonne gouvernance d’entreprise. Le point culminant de cet exercice a été la remise de deux prix au Togo par le Cabinet Prudence Finance Solution (PFS). La diplomatie Togolaise a été certifiée à l’Indice africain de bonne gouvernance publique avec le Prix africain de la Diplomatie active. Le Port Autonome de Lomé (PAL) a été aussi honoré du « prix ouest africain de bonne gouvernance ». Ces prix représentent la consécration, une reconnaissance officielle des efforts fournis.

Le Cabinet Prudence Finance Solution a honoré le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et de l’intégration africaine , Prof Robert Dussey du prix de la diplomatie active.
Il s’agit pour le Cabinet Prudence Finance Solution de récompenser la diplomatie agissante du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé portée au service de la paix et du développement de la sous-région et du continent africain.
En effet, le désastre qui guidait toute la sous-région ouest-africaine a été sauvé de justesse grâce au dynamisme de la diplomatie togolaise. Sans ces actions salutaires, toute la sous-région serait sous le feu des tirs avec la prolifération du djihadisme.
En honorant le Togo, le Cabinet relaie ainsi une diplomatie sans faute et un dynamisme évident et efficace surtout au niveau de la sous-région.
L’autre fait marquant, c’est le « prix Ouest africain de bonne gouvernance d’entreprise» dont le Port Autonome de Lomé a été gratifié.
Le prix Ouest africain de bonne gouvernance d’entreprise ou Top west african governance Award est un véritable outil de mise en question et d’ajustement de politiques internes et d’obligation de résultats des entreprises.
Ce prix est un dispositif d’incitation et d’accompagnement des pratiques de bonne gouvernance. Toute la démarche de ce prix est fondée sur l’examen de la pertinence des résultats obtenus par rapport aux objectifs et de vérification de la couverture des principes de bonne gouvernance adoptés par le PAL et les normes nationales et internationales.
Le PAL engagé dans cette compétition au prix Ouest africain de bonne gouvernance, se rend compte qu’elle a amélioré sa réputation et ses capacités opérationnelles. Elle est à présent sur une voie royale pour une meilleure redistribution de revenu et une performance accrue. Une démarche qui lui permettra d’insuffler une dynamique de croissance et d’améliorer le taux d’investissement privé.

Septentrional
3 minutes 2 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *