3 minutes 4 mois

Le Togo, à l’instar du Bénin, le Ghana et de la Côte-d’Ivoire, pays situés sur le corridor Atlantic sont confrontés à de nombreux défis dont les fortes pressions sécuritaires dues à l’incursion des groupes armés. Les couches vulnérables sont victimes de ce grand banditisme et soumises à la résilience. Face à cette situation, il urge de trouver des solutions d’approches, de renforcer cette résilience et offrir de meilleures conditions de vie aux populations.

Le Programme des Nations-Unies pour le Développement, PNUD, conformément à son engagement pour le développement durable, s’inscrit dans cette dynamique. Il a initié le projet  » Renforcement de la résilience et l’engagement des communautés pour prévenir et combattre l’extrémisme violent au Benin, Côté -d’Ivoire, BF, et Togo ». Pour identifier les plus vulnérables et leur besoins, et permettre une bonne mise en œuvre de ce projet, une mission d’étude a été commanditée. L’ objectif est d’identifier les chaînes de valeurs viables, définir les indicateurs et de proposer des actions pour améliorer le quotidien des populations surtout des jeunes et des femmes. Le rapport d’étude a été soumis à validation les 26 et 27 mars 2024 à Kara.

Les acteurs impliqués sont pour la plupart des producteurs agricoles, des membres des associations de jeunes et femmes. Ils ont amendé et adopté le document et élaboré un plan d’action qui sera intégré au programme de mise en oeuvre des résultats de l’étude.
Le directeur régional de l’agriculture de la Kara, Docteur Bamazi Bitang a salué la pertinence du projet dans un contexte où les défis sécuritaires et socio- économiques deviennent nombreux et complexes. Il a estimé que les résultats des études permettront de concevoir des stratégies efficaces de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent.
Au Togo, le projet couvre la période de 2023-2025 et prend en compte les régions des Savanes, Centrale et Kara, ainsi que la zone transfrontalière entre le Bénin, la Côte- d’Ivoire et le Ghana.

Septentrional
3 minutes 4 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *