3 minutes 1 mois

Une mission de consultation foraine des populations suivie de traitements gratuits a eu lieu les 2, 3 et 4 avril à Tindjassi, Djarkpanga et à Boulowou dans le district sanitaire de Mô.
C’est une mission humanitaire médico-sociale initiée par le Chef de l’Etat. Elle a été menée par un groupe de médecins du Centre hospitalier universitaire (CHU) Syvanus Olympio de Lomé, conduite par le docteur Aristide Afèignindou Gnassingbé, ministre conseiller à la présidence de la République.

L’activité s’inscrit dans le cadre des campagnes médicales périodiques organisées par le Chef de l’Etat au profit des populations de l’intérieur du pays. L’ objectif est d’aider les populations à dépister les pathologies qui sont asymptomatiques et non transmissibles, prendre en charge les patients qui en souffrent par des traitements gratuits, et leur donner également des conseils.


Par ces missions périodiques, le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé tient à rapprocher les soins de santé de qualité des populations défavorisées enclavées du pays pour leur bonne santé.
La mission dans la plaine de Mô a permis de consulter plus de mille patients, avec le dépistage du diabète et de l’hypertension artérielle. Des pathologies dégénératives telles que des arthroses qui se manifestent par des lombalgies, des dorsalgies dues aux travaux champêtres ont été également diagnostiquées. D’autres maladies liées aux parasitoses digestives surtout chez les enfants et quelques cas de cardiopathie congénitale ont été aussi décelées.

Tous les patients souffrants de ces pathologies et qui ont été consultés ont été gracieusement pris en charge par la distribution des médicaments. Une trentaine de cas nécessitant des interventions chirurgicales seront pris aussi en charge gratuitement.
Trois médecins généralistes à savoir les docteurs Ouro-Gnimini Hamdiatou, Bankoti Moussa et Ouro-Gouroungou Ashraf puis le cardiologue, professeur Baragou Réné avec à leur tête Dr Aristide Afèignindou Gnassingbé ont été dépêchés pour cette action.

La mission fait suite à celle déjà effectuée à Mango et à Gando dans la région des Savanes.
Le préfet de Mô, Anakpa Mani, le maire de Mô 1, Kouloun Bayé et le directeur préfectoral de la santé de Mô, Dr Oumorou Mohamed Moustapha se sont réjouis de cette action humanitaire qui vient résoudre significativement le problème de santé des populations démunies. Ils ont témoigné leurs gratitudes au Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé pour son souci permanent en matière de santé des populations en générale et celles défavorisées en particulier.

Septentrional
3 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *