3 minutes 1 semaine

L’Assemblée nationale, au cours d’une séance spéciale, tenue le 10 mai 2024, a rendu un dernier hommage à l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Acouétey Messan, décédé le 9 avril 2024 à l’âge de 80 ans.

La Présidente de l’Assemblée nationale, les présidents des institutions de la République et autres autorités politiques, administratives et traditionnelles, les députés, le corps diplomatique, le personnel de l’administration parlementaire, les parents et amis étaient présents pour ces honneurs funèbres officiels à feu Acouetey Messan, Président de l’Assemblée nationale de 1988 à 1991.

Après une minute de silence en mémoire de l’illustre disparu, la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan a, dans son allocution, salué la mémoire et l’œuvre d’une grande figure de l’histoire de la République togolaise, dotée d’une discrétion, d’une amabilité et épris d’un grand sens d’humanisme.

« Sous sa présidence, la deuxième législature de la troisième République a soutenu la modernisation de l’organisation judiciaire à travers les modifications apportées à l’ordonnance relative à la profession d’avocat, à la loi portant code pénal, à la loi relative à la répression du faux-monnayage ainsi qu’à la loi portant organisation judiciaire. C’est aussi sous sa présidence que la loi portant charte des partis politiques a été adoptée», a rappelé Yawa DjigbodiTsègan.

La cérémonie a pris fin avec le dépôt de gerbes, le recueillement par la Présidente de l’Assemblee nationale et les salutations d’usage de l’assistance à la famille.

L’ancien Président de l’Assemblée nationale, feu Acouetey Messan, a été ancien directeur de l’Ecole nationale d’administration et éminent enseignant à la faculté de droit de l’Université de Lomé.

Septentrional
3 minutes 1 semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *