2 minutes 4 semaines

La Cour Suprême du Togo a entériné le mardi 21 mai 2024, les résultats des élections régionales du 29 avril confirmant les tendances annoncées par la Commission électorale nationale indépendante, CENI.
La cour s’est d’abord prononcé sur le contentieux du scrutin du 29 avril 2024. Elle a rejeté toutes les requêtes introduites, confirmant ainsi la victoire du parti au pouvoir, Union pour la République (Unir), grand vainqueur de ces élections.

D’après les résultats définitifs proclamés par la Cour suprême, Unir obtient 137 sièges sur les 179 à pourvoir pour les Conseillers régionaux, alors que les partis et regroupement de partis de l’opposition et les indépendants se partagent les 42 sièges restants.
Ainsi, dans les rangs de l’opposition, l’Alliance nationale pour le changement, ANC, s’en sort avec 09 sièges de conseillers régionaux, l’alliance des démocrates pour le développement intégral ADDI, obtient 08 sièges, alors que l’Union des forces de changement UFC, et le parti Bâtir ont chacun 05 sièges de conseillers régionaux.

La Dynamique de la majorité du peuple DMP a 04 sièges, les Forces démocratiques pour la République FDR et le Pacte socialiste pour le renouveau PSR obtiennent respectivement 03 et 02 sièges de conseillers régionaux.
Et pour fermer la marche, le Comité d’Action pour le Renouveau CAR, le Nouvel Engagement Togolais NET, le Parti Démocratique Panafricain PDP et les listes indépendantes ‘’La Voix des sans voix’’, le Nouveau départ et HP ont chacun 01 siège de conseiller régional.

Sur les 4.203.711 électeurs appelés aux urnes le 29 avril dernier, 2 millions 565 milles 623 électeurs ont effectivement pris part aux scrutins, soit un taux de participation de 61,03%.

Septentrional
2 minutes 4 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *