5 minutes 3 semaines

La fête des mères édition 2024 a été célébrée ce dimanche 26 mai 2024 au Togo. À cette occasion, le gouvernement togolais a rendu hommage à toutes les mamans à Atakpamé. La cérémonie de ce rendez vous annuel a été présidée par la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, madame Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma en présence des autorités locales.

Comme chaque année, à l’instar des autres pays, le Togo honore les mamans à travers la « Fête des Mères » qui est une vieille tradition qui, au départ, permettait d’honorer les mères de familles nombreuses, la famille étant une valeur essentielle de la société. Cette fête a été célébrée ce dimanche 26 mai 2024 au Togo et plus précisément à Atakpamé.  Elle est célébrée en l’honneur de toutes les mères et surtout de celles qui jouent le rôle de mamans en reconnaissance de l’amour, l’attention et la protection qu’elles incarnent pour la progéniture et pour l’humanité.

Cette année encore, le gouvernement et la nation à toute entière a rendu hommage aux mères génitrices et à toutes celles qui jouent le rôle des mères à travers le pays.

 Pour la ministre de l’action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, madame Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma, “ la fête des mères c’est aussi l’occasion d’exprimer la reconnaissance infinie de toute la nation à celles qui sont à la fois porteuses de vie et actrices de paix et de développement à travers l’éducation des enfants citoyens de demain”.

Les mamans jouent un rôle très important dans l’éducation et partant dans la vie des enfants sur tous les plans. Elles se sacrifient pour eux et même parfois perdent leur vie en voulant donner une vie.

Conscient de cette situation, plusieurs dispositions ont été prises par le gouvernement à l’endroit des femmes pour leur épanouissement et celui de leurs familles. Il s’agit entre autres :

– du programme de la Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA), qui garantit la gratuité de la césarienne, avec des paquets de services tels que la prise en charge gratuite de la prévention du paludisme chez les femmes enceintes ;

– du programme national d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né (Wezou) dont l’objectif est de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale par la diminution des frais des consultations prénatales, des analyses et des accouchements dans les formations sanitaires ;

– de l’Institut national d’assurance maladie (INAM) au profit des travailleurs et de leurs familles ;

– de l’Assurance maladie universelle (AMU) qui a pour objectif d’offrir une couverture santé complète et inclusive ;

– de l’Assurance maladie School Assur, en milieu scolaire au profit des élèves ;

– de la gratuité de l’enregistrement des naissances dans les délais requis.

Ces dispositions ont été rendues possibles grâce à la vision politique du Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé. La ministre en charge de l’action sociale a rendu Hommage au Président de la République pour tous les programmes mis en place pour le bien être de la femme togolaise.

 Les mamans ont suivi des communications relatives aux démarches à suivre pour bénéficier des différents services qu’offrent les programmes Wezou, AMU et School Assur.

 La ministre Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma a encouragé les mamans à s’approcher des structures indiquées pour mieux s’informer afin de saisir toutes les opportunités mises en place par le gouvernement pour une maternité heureuse et pour un réel épanouissement de leurs familles.

 Les manifestations relatives à cette journées dédiées aux mères se sont poursuivies par la visite de la ministre en charge de l’action sociale du Centre hospitalier régional d’Atakpamé, où, elle a au nom du gouvernement remis symboliquement des Kits de maternité aux mères hospitalisées ; un geste qui consiste à exprimer la reconnaissance de toute la nation aux mamans biologiques et adoptives pour leur sens élevé de sacrifice, au service des enfants qu’ils soient les leur ou d’autrui.

Septentrional
5 minutes 3 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *