4 minutes 10 mois

Les travailleurs ont célébré le lundi 1er mai la fête du travail. Cette célébration donne l’occasion aux employés de présenter leurs doléances à leurs employeurs en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Au delà de la traditionnelle présentation des cahiers de doléances, la célébration du 1er mai rend hommage aux travailleurs qui se sont battus pour la journée de 08h de travail et la liberté syndicale. Cette célébration se caractérise par des défilés et des réjouissances populations.

Les travailleurs du Togo regroupés au sein de diverses centrales syndicales ont observé le 1er mai à travers tout le pays. La célébration de la fête du 1er mai à été une occasion pour le gouvernement, les centrales syndicales et le patronat de se concerter et de faire le bilan des avancées obtenues en matière d’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs et envisager des solutions d’approche dans l’esprit d’une amélioration des prestations de service. Le gouvernement après avoir écouté ses partenaires sociaux a promis poursuivre les réformes conformément à la vision du Chef de l’État pour que l’épanouissement du travailleur togolais. Les travailleurs de la Kozah réunis au sein de la Coordination régionale des centrales syndicales des travailleurs du Togo section de la Kara se sont fortement mobilisés pour la fête du 1er mai. C’est à travers un gigantesque défilé à travers la ville de Kara avec pour point de chute le lycée Kara1. Devant le préfet de la Kozah le Colonel Bakali Hèmou Badibawou entouré des différents responsables de services et autres personnalités, le porte – parole de la CRCSTT section de la Kara Dove Poyotchéba a fait la genèse de la fête du 1er mai qui est une célébration en hommage aux combats des travailleurs. L’un des points clés de la plateforme revendicative de la CRCSTT-Kara et qui constitue un problème majeur a été le problème de pénurie d’eau. La CRCSTT a émis un cri de coeur afin que diligence soit faite pour une solution rapide définitive à cet épineux problème qui a beaucoup causé du tord non seulement aux travailleurs mais aussi à toute la population. La CRCSTT a félicité et encouragé le Chef de l’État pour les efforts entrepris pour le bien- être des travailleurs quand bien même beaucoup de choses restent à faire .Le préfet de la Kozah colonel Bakali Hèmou Badibawou a salué la forte mobilisation des travailleurs et felicité ceux -ci pour les efforts consentis en faveur du monde du travail. Pour lui le 1er mai est une journée spéciale car elle permet aux employeurs et à leurs employés d’échanger sur la vie de l’entreprise et envisager de meilleures perspectives pour l’avenir. Le représentant du pouvoir central a promis de transmettre à qui de droit les préoccupations de la CRCSTT-Kara tout en appelant à une fête dans la modernisation. Après le défilé, les différentes couches vu professionnelles se sont retrouvées pour le pique-nique du 1er mai.

4 minutes 10 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *