2 minutes 10 mois

Il y a un que le projet gouvernance participative et inclusive a été lancé pour promouvoir et améliorer la gouvernance locale au sein des communes. Où en est-on exactement après un an d’exécution ? La question a fait l’objet d’un atelier revue annuelle le jeudi 04 mai 2023 à l’hôtel Dapaong.

Cette rencontre a réuni les responsables du projet renforcement des capacités de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative et inclusive dans les 16 communes de la région des Savanes, les élus locaux, des Organisations de la société civile et d’autres acteurs de développement. Cette rencontre a permis permis de présenter les résultats enregistrés et analyser les défis auxquels font face les communes.

Ainsi, les résultats enregistrés sont assez significatifs. Les communes ont progressivement adopté l’implication des citoyens notamment des jeunes, des femmes et des personnes handicapées dans le processus de prise de décision. Le projet a également permis aux communes d’élaborer des budgets qui tiennent compte des préoccupations de toutes les couches sociales et du genre.

Si certains résultats sont encourageants, des défis restent à relever. Ils sont relatifs à la culture de la restitution, la collaboration entre les organisations de la société civile et les communes.

Le projet renforcement de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative dans les 16 communes de la région des savanes dénommé Gouvernance Participative et Inclusive est mis en œuvre par Plan International Togo et ses partenaires FODES et RE-COSAD. Prévu pour 3 ans, le projet est financé par l’Union européenne et Plan International Suède.

2 minutes 10 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *