4 minutes 9 mois

Après la première vague de soutenance du 19 au 21 juillet 2023, la Faculté des sciences de la santé FSS de l’Université de Kara a ouvert le jeudi 21 septembre 2023 la seconde et dernière vague de soutenance de thèse de doctorat en médecine de la première promotion. Le coup d’envoi a été donné par le président de l’UK, professeur TCHARIÈ Kokou en présence du corps enseignants, du personnel administratif des parents et amis des impétrants. Ils sont sept doctorants à présenter les travaux de leurs recherches sur différents sujets en rapport avec la santé.

Pour la journée du jeudi 21 septembre, quatre sujets ont été présentés et soutenus. Deux ont porté sur des pathologies qui sont d’actualité et qui menacent la santé des populations. Il s’agit des maladies cardiovasculaires dont le thème est libellé  »Motifs de consultations et diagnostics cliniques correspondant en cardiologie ». Le second sujet aussi d’actualité a porté sur la problématique du  »Cancer du sein et du col de l’utérus », des pathologies qui sont les premières causes de mortalité chez les femmes. Ce thème a été présenté par le doctorant BALO Kibandoudiké Narcisse. Le candidat a indiqué qu’à travers cette thématique, il a voulu non seulement interpeller la conscience collective sur ces deux maux qui menacent la santé de la reproduction, mais également évaluer les connaissances et attitudes des prestataires dans les maternités à savoir les sages femmes qui sont en première ligne dans le combat contre ces maladies. A l’issue de la restitution de ses recherches, les membres du jury présidé par le professeur Aboubakari Abdoul Samadou, doyen de la FSS a apporté sa touche en vue d’améliorer et parfaire le travail de l’impétrant. Un travail accepté à l’unanimité avec la mention honorable et les félicitations du jury.
 »Motifs de consultations et diagnostics cliniques correspondant en cardiologie », c’est le second sujet soutenu par le doctorant MEWEZINOH Boyodi. Selon l’impétrant, par cette étude, il a voulu savoir les motifs des consultations les plus fréquentes chez les patients au sein d’une population avec en exemple le CHR Sokodé. Il ressort de cette étude que l’hypertension artérielle, les maux du thorax et la glycémie sont les pathologies les plus fréquentes et mortelles qui constituent des urgences en cardiologie et qui méritent d’être prises en charge. A l’issue de sa présentation, le jury, présidé par le professeur Prénam MOUZOU-HOUZOU vice-doyenne de la FSS, a décerné la mention très honorable au docteur MEWEZINOH. Après leur soutenance, les nouveaux médecins ont été admis dans la grande confrérie des médecins d’Afrique et du monde entier. Cette admission a été matérialisée par leur prestation du serment d’Hypocrate et la remise de leur l’attestation de médecin. Le président de l’UK Professeur TCHARIÈ Kokou a félicité les nouveaux docteurs pour leur brillant parcours, indiquant que la politique du Togo d’offrir de meilleurs soins de santé aux populations ne peut réussir que par la qualité des spécialistes. Le doyen de la FSS Aboubakari Abdoul Samadou s’est réjoui de la sortie de cette première promotion de 24 nouveaux médecins qui vont renforcer l’effectif du personnel technique des hôpitaux. Il a invité les récipiendaires à se mettre dans une perspective de développement personnel pour une meilleure carrière au service des populations.

4 minutes 9 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *