3 minutes 9 mois

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, le colonel Hodabalo Awaté a procédé le lundi 25 septembre 2023 au lancement officiel des activités de l’Agence nationale de formation des collectivités territoriales (ANFCT). C’était au cours d’un seminaire inaugurale au siège de l’agence à Blitta.

Créée le lundi 17 octobre 2022 par décret N°2022-107/ PR du 17 octobre 2022 signé du chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé, cette agence a le soutien technique et financier de la coopération allemande GIZ. La cérémonie a réunis tous les maires du Togo autour des thèmes : « Renovations du cadre juridique et institutionnel et les compétences, Stratégie de mobilisation des ressources financières locales, Modernisation de l’état civil au Togo ».« Le rapprochement entre l’administration et les citoyens est devenu une réalité pour booster le développement local et réduire les inégalités à travers un partage équilibré des ressources. Cet objectif est clairement exprimé par le Chef de l’État pour qui, la décentralisation permet d’améliorer l’organisation administrative et de la rendre plus éfficace en délégant des pouvoirs à des élus locaux, l’objectif ultime étant de faire réculer la pauvreté » , a déclaré le ministre de la décentralisation, le colonel Hodabalo Awaté.

L’agence a pour but principal l’organisation et la formation des élus locaux, le personnel des collectivités territoriales et des agents de l’État impliqués dans le processus de décentralisation afin de les rendre compétant face aux missions qui leur sont confiées. Cette formation des acteurs de la gouvernance locale ouvre une nouvelle page à la décentralisation qui contribuera à l’enracinement et la consolidation des liens de fraternité entre les élus locaux et les citoyens.
« Malgré des avancées notables, nous sommes conscients que des défis majeurs restent encore à relever pour permettre aux communes de jouer pleinement leur rôle de moteur de croissance, de mobilisation de ressources, de création de richesses et d’emplois au profit de nos territoires », s’est réjoui le représentant de la présidente de la Faitière des Communes du Togo, Donyo Komi Dodzi.
Le préfet de Blitta, Batossa Boukari s’est, quant à lui, félicité du choix porté sur la commune de Blitta 1 pour abriter le siège de cette agence, et exprimé sa reconnaissance au Chef de l’État.

3 minutes 9 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *