3 minutes 9 mois

Le manque d’informations et de connaissances sur les diverses garanties ainsi que la méconnaissance des procédures d’indemnisation en cas de sinistre mettent en difficulté les assurances au Togo. Dans le souci de faire comprendre le concept d’assurance et permettre aux populations de recourir aux mécanismes de transfert de risques, la direction de l’assurance nationale conformément à son plan d’action 2023 organisent des séances de sensibilisation et d’information sur les différentes garanties proposées par les compagnies d’assurance au Togo.

C’est dans cette démarche qu’elle a tenu les 28 et 29 à Kara un séminaire sur l’éducation à l’assurance et sur les procédures d’indemnisation des sinistrés à l’endroit des journalistes des médias publics et privés du Togo. L’objectif est de permettre à ces hommes et femmes des médias de mieux comprendre les produits d’assurance, les garanties offertes par les compagnies d’assurance ainsi que les étapes à suivre en cas de sinistre pour une meilleure prise en charge et le paiement rapide des indemnités.

Durant les deux jours les journalistes ont été outillés pour être de véritables relais auprès des populations à la base. C’est le préfet de la Kozah, le colonel Bakali Hèmou Badibawou a présidé les travaux en présence du directeur national de l’assurance, Assignon Koffi. Le préfet Bakali a rappelé le rôle des journalistes dans l’éducation et la sensibilisation, a demandé aux participants de s’approprier les connaissances en vue d’un meilleur partage avec les populations.

Durant les deux jours les journalistes ont été outillés pour être de véritables relais auprès des populations à la base. C’est le préfet de la Kozah, le colonel Bakali Hèmou Badibawou a présidé les travaux en présence du directeur national de l’assurance, Assignon Koffi. Le préfet Bakali a rappelé le rôle des journalistes dans l’éducation et la sensibilisation, a demandé aux participants de s’approprier les connaissances en vue d’un meilleur partage avec les populations.

Durant les deux jours les journalistes ont été outillés pour être de véritables relais auprès des populations à la base. C’est le préfet de la Kozah, le colonel Bakali Hèmou Badibawou a présidé les travaux en présence du directeur national de l’assurance, Assignon Koffi. Le préfet Bakali a rappelé le rôle des journalistes dans l’éducation et la sensibilisation, a demandé aux participants de s’approprier les connaissances en vue d’un meilleur partage avec les populations.

3 minutes 9 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *