3 minutes 10 mois

La gouvernance locale est un processus qui nécessite une synergie d’actions des différentes parties impliquées pour mieux répondre aux besoins des populations au niveau des collectivités territoriales. Malheureusement, les acteurs communaux sont en déficit de connaissances dans les domaines du développement communal, ce qui complique l’exercice efficace et efficiente de la mission de ces acteurs. Le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, a ainsi décidé de renforcer les compétences de ces acteurs à travers des formations pour un meilleur rendement.

La formation de Kara s’est tenue les 04 et 05 octobre 2023. L’objectif était de renforcer les capacités des acteurs communaux notamment de l’organe délibérant et du personnel administratif des communes de Binah 2 et Bassar 4.
La tenue de cette formation, explique M. Pouyo Samah, assistant au coordonnateur des projets de formation, traduit l’engagement du MADDT à donner de meilleures connaissances aux acteurs communaux pour une véritable gouvernance locale.

Les thématiques ont portées sur la rénovation du cadre juridique et les compétences des communes, la décentralisation et le rôle des différents acteurs, les compétences d’une commune conformément à la loi relative à la décentralisation au Togo et aux libertés locales, la qualité de l’état civil communal, la mobilisation des ressources financières, la fiscalité d’une commune et le mode de gestion des services publics locaux. La question du Développement communal et le montage des projets de développement à soumettre aux bailleurs de fonds, la valorisation du potentiel économique de la commune, l’urbanisme ainsi que les affaires foncières des communes ont fait l’objet de partage avec les experts.

Le directeur de cabinet du MADDT Bakaï Robert Bawoubadi a exhorté tous les acteurs impliqués dans la gouvernance locale à mutualiser leurs efforts afin de relever les défis de l’accès aux services sociaux de base liés à la bonne gouvernance voulue par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

Le préfet de la Kozah colonel Bakali Hèmou Badibawou a salué la pertinence des thématiques qui s’inscrit dans la mise en œuvre des orientations du gouvernement togolais pour le développement des communes. La représentante régionale de la Fondation Hanns Seidel Afrique de l’ouest, Mme Aridja Frank a rassuré de la disponibilité et l’engagement de la fondation aux côtés du Togo pour relever les défis de la gouvernance locale en vue de promouvoir la paix, la sécurité et le développement local au Togo.

3 minutes 10 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *