2 minutes 4 semaines

La problématique de l’eau figure au cœur des objectifs de développement durables(ODD) adoptés par les Nations-Unies. Au Togo, ĺe gouvernement ambitionne d’atteindre d’ici l’année 2025, un taux de 85% de desserte en eau potable. Pour accompagner le gouvernement dans l’atteinte de cet objectif, les ONG se lancent dans la bataille.
Le samedi 3 février 2024, un nouveau projet a été lancé à Kourientré, un canton de la commune de Tône1.

Le projet « Eau potable et assainissement dans deux localités de la commune de Tône 1 au Togo » est la résultante du programme d’amélioration de l’accès à l’eau potable et l’assainissement dans la région des Savanes, mené par l’ONG Service Humanitaire de Développement avec son partenaire » Avenir des Jeunes Filles de Dapaong’, ( AJFD) » depuis bientôt cinq ans. Le projet consiste à la construction de deux forages équipés de châteaux d’eau à pompage solaire et de 40 latrines de type ECOSAN. Les localités bénéficiaires sont les villages de Kpong et de Sankargbong.
Le Maire de Tône 1, Yampoadeb Gountante se réjouit :  » Le projet vise à apporter une solution concrête et durable aux populations des deux localités de la commune qui souffrent d’un manque d’infrastructures d’eau et d’assainissement. » Il a remercié les initiateurs de ce projet et invité les bénéficiaires à une synergie d’action pour sa réussite.

Septentrional
2 minutes 4 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *