4 minutes 4 semaines

Le Togo a commémoré le lundi 05 février 2024, le 19ème anniversaire du rappel à Dieu du Père de la Nation feu Président Gnassingbé Eyadéma. C’est à travers des hommages, messes et cultes. L’apothéose de cette commémoration a eu lieu à Kara où des offices religieux ont été célébrés au palais des congrès. C’était en présence du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, entouré de la grande famille Gnassingbé.

D’ éminentes personnalités notamment les anciens Présidents du Nigéria Olousegun Obassanjo, du Bénin Nicéphore Soglo, les anciens premiers ministres de Guinée, Lassana Kouyaté et du Burkina-Faso Lansina Zerbo ont fait le déplacement pour soutenir la famille Gnassingbé et le peuple togolais.
On notait la présence du premier ministre Victoire Tomégah Dogbé, de la présidente de l’assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan, des membres du gouvernement, des présidents des institutions et autres personnalités.

Cette prière œcuménique s’est déroulée en deux temps notamment un culte œcuménique animé par les églises protestante et catholique et une prière musulmane.

S’ inspirant des textes bibliques et coraniques, les officiants ont situé le sens de la commémoration de l’anniversaire du décès du père de la nation. Pour eux, cette commémoration constitue une occasion de méditer sur la vie de l’homme sur la terre. Dans un esprit de communion, ils ont remercié le Seigneur pour la vie de tous les membres de la famille Gnassingbé avant de revenir sur les grandes œuvres du Père de la Nation durant sa vie terrestre et surtout l’héritage qu’il a laissé au Togo à l’humanité : la paix, la sécurité, l’amour, l’unité nationale et la cohésion sociale. D’immenses œuvres que le Président Faure Gnassingbé continue de pérenniser à travers une diplomatie éclairée et vision pragmatique de développement.

Les officiants ont demandé à Dieu de soutenir le Président Faure Gnassingbé dans l’exercice de ses fonctions régaliennes pour le bonheur et la prospérité du peuple togolais. Ils ont aussi prié pour toute la nation togolaise et surtout pour la paix au Togo et dans la sous région.
Avant la prière œcuménique, le Chef de l’Etat s’est recueilli tôt le matin, sur la tombe du Père de la Nation au caveau familial à Pya où il a déposé une gerbe de fleur.

Une veillée de prière et de chant a eu lieu le dimanche 04 février au domicile du Chef de l’Etat à Pya dans le cadre de cette commémoration qui a été également marquée par une danse Kamou sur l’esplanade du palais des congrès, des réjouissances populaires et des activités culturelles.

Septentrional
4 minutes 4 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *