3 minutes 5 mois

La loi de finances 2024 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à plus de deux mille milliards de francs CFA comporte de nouvelles dispositions. Pour une meilleure compréhension de ces nouvelles dispositions par toutes les parties prenantes, des séances de sensibilisation s’organisent depuis son adoption.

Après l’Office togolais des recettes OTR, c’est le tour de la chambre du commerce et d’industrie du Togo CCIT de rentrer dans la danse. Elle a entrepris à travers le pays des séances de sensibilisation et d’information sur cette loi de finances 2024. Elle a organisé les 14 et 15 février 2024 à Kara une rencontre à l’endroit des opérateurs économiques de la région de la Kara.

L’ objectif selon M.Awesso Gnimdou responsable de la CCIT Kara est de relayer toutes les informations et dispositions liées à la fiscalité et qui sont contenues dans le code général des impôts et surtout sur les opportunités ou avantages accordés au secteur privé pour favoriser sa prospérité. Une meilleure connaissance des nouvelles dispositions de ce budget, explique t-il, permettra aux opérateurs économiques de mieux gérer leurs entreprises et avoir de meilleures relations avec l’administration fiscale. La formation a été assurée par des experts du cabinet CROWE TG ICAAF SARL dont M. Amou Mazama Esso juriste en fiscalité.

Pour lui, il a été question de permettre aux opérateurs économiques de mieux cerner et de maîtriser non seulement la loi de finances 2024, mais aussi les différentes modifications et réformes qui sont entre autre, l’élargissement de la détermination de l’IRPP, l’impôt sur le revenu, le relevement du taux de majoration de l’acquisition des biens immobiliers etc…

Ces sessions de formation entamées à lomé se poursuivent dans les régions de notre pays avec pour objectif général d’amener les opérateurs économiques à connaître leur rôle dans la mobilisation des ressources afin de contribuer au financement du budget général.

Septentrional
3 minutes 5 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *