2 minutes 1 mois

La Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre (CNLPAL) était le lundi 18 mars en campagne de sensibilisation à Sokodé, sur le thème « Engageons nous pour des élections sans armes ».

Cette campagne marque le démarrage d’une tournée nationale entreprise par cette commission dans le cadre des élections législatives et régionales du 20 avril prochain.
Cette campagne vise à passer un message de paix et de non-violence armée en vue des élections apaisées sur l’ensemble du territoire. les participants ont été conviés à adopter de bons comportements à adopter en vue de préserver la paix avant, pendant et après ces élections.
Les participants ont suivi deux communications sur la violence armée en période électorale et la contribution citoyenne pour un processus électoral apaisé.
Le vice-président de la CNLPAL, Inoussa Bouraïma a recommandé à ses interlocuteurs la patience, la retenue et surtout la tolérance pour gérer les d’éventuels contentieux qui surviendront durant ce processus électoral pour préserver la paix. Etant donné que la sous-région est confrontée ces derniers temps au terrorisme et à l’extrémisme violent, elle hadj Inoussa Bouraima a demandé a chacun d’éviter des comportements préjudiciables au processus électoral.
Le préfet de Tchaoudjo, Col. Mompion Matéindou a fait comprendre aux acteurs que l’organisation d’élections sans violence armée incombe à tous ; d’où la nécessité pour chacun d’apporter sa contribution.

Septentrional
2 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *