4 minutes 1 mois

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé le 19 mars 2024 à Ogou-Kolidè dans l’Est-Mono, au lancement officiel du Programme de construction de 21 ponts modulaires mixtes acier-béton de type Unibridge dans les cinq régions du Togo. Ce vaste programme de construction d’ouvrages de franchissement, en soutien à la politique agricole, s’inscrit au nombre des priorités de la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.
L’initiative répond à la vision du Chef de l’Etat de « désenclaver davantage le milieu rural en vue d’accélérer son développement économique et social », l’objectif étant de développer des infrastructures routières qui permettent l’intégration physique des zones rurales, tout en favorisant leur intégration économique.

Dans la présentation du projet, le ministre du désenclavement et des pistes rurales, Tchédé-Issa Kanfitine, a salué l’engagement permanent du Chef de l’Etat à renforcer la résilience des populations rurales à travers ce projet de la Feuille de route et bien d’autres initiatives innovantes en vue de « consolider durablement la politique agricole et de conduire le Togo vers l’émergence et une meilleure inclusion sociale et économique ». Il a adressé au nom du Président de la République, les vifs remerciements du gouvernement aux partenaires techniques et financiers notamment BpiFrance AE, Banque Natixis et Orabank Togo et Matière SAS /Matière Togo.

Les ouvrages de franchissement de type Unibridge sont des ponts à poutres caissons en acier ou mixte (acier-béton), dont la rigidité à la torsion est assurée par un tablier constitué de caissons. De longueur standard de 6,10m et 11,40m, ils sont faciles à installer et ont une résistance face à la corrosion.
Les 21 ouvrages de franchissement de type Unibridge sont répartis dans 17 préfectures dont 7 dans l’Est-Mono. Le pont témoin d’Ogou-Kolidè sur la rivière Ogou est long de 120,9 m.
Il est également prévu des travaux d’aménagement et de construction de 618 km de pistes rurales d’accès et de raccordement dans les préfectures bénéficiaires.

Fruit d’un partenariat public-privé, cet ambitieux projet est financé à hauteur de 65,37 milliards de F CFA. Les travaux seront assurés par le groupement Matière SAS /Matière Togo, sur une durée de 36 mois.
Les forces vives de la préfecture de l’Est-Mono ont exprimé au nom des préfectures sœurs bénéficiaires leur profonde gratitude au Chef de l’Etat pour sa vision de développement harmonieux, inclusif et durable. Elles ont réitéré leur détermination à œuvrer aux côtés du Président de la République dans sa quête permanente des solutions pérennes aux problèmes des populations rurales.

Sur la période 2021-2023, le pays a réalisé des avancées notables en matière d’ouverture et de réhabilitation des pistes rurales. Sur 4752 km de pistes rurales engagés, 2200 km sont achevés et 2552 km sont en cours d’exécution. Aussi, 1720 km de pistes rurales ont connu des travaux d’entretien courant mécanisé et 758 km en cours d’exécution sur 2478 km engagés.
Dans la poursuite de cette dynamique, le gouvernement prévoit au titre du budget programme 2024-2025, la construction de 1877 km de pistes rurales et de 2074 unités d’ouvrages, l’entretien courant mécanisé de 1844 km de pistes rurales, l’entretien courant manuel de 4500 km de pistes rurales ainsi que la mise en place d’une banque de données sur les pistes rurales.

Septentrional
4 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *