3 minutes 11 mois

La Brasserie BB lomé poursuit son accompagnement des efforts du gouvernement togolais à travers la mise en œuvre de ses projets sociaux. Elle a remis le lundi 22 mai 2023 un bâtiment scolaire de 4 salles de classe au lycée Tchintchinda dans la commune Kozah1. La cérémonie a été présidée par le maire de ladite commune Pidabi Pawoubadi en présence du directeur général de la BB Lomé Thierry Féraud, du directeur régional de l’éducation Kara Gnonèguè Kodjo et d’autres acteurs de l’éducation. La construction de ce bâtiment scolaire par la BB Lomé s’inscrit, selon le directeur général BB Lomé, dans la politique de responsabilité sociétale des entreprises orientée vers les populations à la base. La mise en œuvre de ces programmes, d’après M. Féraud, participe également à l’amélioration des conditions de travail et d’apprentissage pour les enseignants et pour les élèves. Pour renforcer cette dynamique, Thierry Féraud s’est aussi engagée à mettre à la disposition de ce lycée des tables-bancs. « Bientôt 60 ans avec les togolais, la BB Lomé entend s’inscrire dans la feuille de route du gouvernement togolais avec des actions de plus en plus fortes, de façon à accompagner les populations à mieux s’équiper dans l’éducation » a fait savoir le directeur général de la brasserie.

Le maire de la commune Kozah1 a qualifié l’action de la BB Lomé d’œuvre utile. Il a témoigné à la BB Lomé la gratitude des autorités locales et salué les efforts des uns et des autres qui ont abouti à la réalisation de ce bâtiment scolaire. Le directeur régional de l’éducation Gnonèguè Kodjo a également exprimé toute la reconnaissance de la famille éducative de la Kara à la BB Lomé pour ce joyau qui vient améliorer les conditions d’apprentissage, faciliter l’acquisition des connaissances chez les élèves et offrir les meilleures conditions de travail aux enseignants.
La remise officielle de ce bâtiment vient amoindrir les problèmes auxquels le lycée Tchintchinda fait face depuis sa création en 2019. Pour un effectif de plus de mille élèves, cet établissement scolaire à cycle complet n’a que 7 salles de classes et est obligé de pratiquer le double flux. Grâce à la bonne collaboration avec l’enseignement catholique, une partie des élèves dudit lycée occupent actuellement certaines salles de classe de l’école catholique voisine.

3 minutes 11 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *