3 minutes 10 mois

La Faîtière des communes du Togo, FCT, et la commune de l’Ogou 1 combattent les inégalités homme-femme. Elles ont organisé une série d’ateliers régionaux de formation des autorités locales, prestataires et réseaux d’ONG sur l’égalité femme-homme dans le cadre du projet « Centre de promotion féminine à Ogou 1 et égalité femmes-hommes dans les communes du Togo », lancé par la présidente de la faîtière le 28 Mars dernier à Lomé.
L’étape de la région centrale après celles des régions Kara, Dapaong et Atakpamé a regroupé les acteurs locaux le jeudi 20 avril 2023 à Sokodé.
Au total une vingtaine de participants ont été informés et sensibilisés sur la prise en compte de la problématique égalité femmes-hommes dans les politiques locales.
L’objectif est de contribuer à la promotion de l’égalité entre les femme et les homme dans les collectivités territoriales du Togo, pour l’atteinte des objectifs de développement durable en particulier les ODD 5 et 17, spécialement axés sur l’égalité des sexes et le partenariat.
 » Ce projet porté par les municipalités viendra appuyer les efforts du gouvernement en matière et promotion de l’égalité femme-homme et de lutte contre les violences basées sur le genre. C’est le lieu de remercier tout particulièrement les autorités locales à travers le bureau national de la FCT qui joue un rôle très important dans la vie de la nation », a déclaré le vice-président de la FCT, Tchédré Agoro Sansani.
Né du partenariat entre l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et l’Union européenne, ce projet a bénéficié de l’appui financier du Fond de Coopération.
Au Togo, la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) s’est intensifiée au cours des dernières années. Selon le dernier rapport présenté par le Togo en la matière, de 2016 à 2019, 228 personnes ont été condamnées pour cause de violences sexuelles sur les femmes et filles.

3 minutes 10 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *