2 minutes 6 mois

Le Groupe de réflexion et d’action femme, démocratie et développement (GF2D) a organisé le mercredi 8 novembre, un atelier d’information et de sensibilisation sur les violences basées sur le genre (VBG) à l’intention de vingt-cinq (25) jeunes scolaires et extrascolaires de la commune Tchamba 1.La rencontre s’inscrit dans le cadre du projet « Amélioration de l’accès aux services de qualité et protection des enfants et des femmes exposés au risque de violence et d’exploitation » financé par le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Elle a permis de renforcer les connaissances des jeunes, y compris les personnes handicapées et jeunes déplacés sur les VBG, afin de contribuer leur éradication. Les participants ont été renseignés sur la typologie des violences et la lutte contre les VBG, les abus et exploitations sexuels, le vivre-ensemble, l’art de communiquer, la cohésion sociale et la consolidation de la paix.
Pour la secrétaire générale du GF2D, Mme Michèle Aguey, ces thématiques permettront aux jeunes de communiquer avec leurs pairs et mener des sensibilisations sur la question. Elle a invité les participants à la vigilance à l’école et dans leurs cadres de travail afin de détecter des cas de risque de VBG et de les dénoncer.
Les 6 et 7 novembre 2023, le GF2D avait déjà formé vingt-cinq (25) parajuristes et acteurs communautaires de la même commune dans le cadre dudit projet. Ce projet est exécuté dans 16 communes du Togo dont 14 dans la région des Savanes et 2 dans la Centrale dont Tchamba 1.

Septentrional
2 minutes 6 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *