2 minutes 5 mois

Dans la pratique de la médecine traditionnelle intervient très souvent les plantes médicinales naturelles précieuses qui participent à la santé et au bien-être des populations. Les vertus de ces plantes méritent une attention particulière. C’est dans ce sens que l’ONG Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et de la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE), a initié dans le cadre du projet de revalorisation de la médecine et de la pharmacopée au Togo, un atelier de formation à Kpalimé au profit de 25 chefs traditionnels et présidents de CVD/CCD des villages d’AIMES-AFRIQUE notamment Fazao, Tchifama, Illico et Kouma Apoti d’une part et 25 journalistes des préfectures de Amou, Blitta, Kloto et Sotouboua d’autre part.

Lancée le lundi 13 novembre, cette rencontre vise associer ces acteurs à la mise en place effective et durable des jardins botaniques dans lesdits villages d’Aimes-Afrique. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire général de la préfecture de Kloto M. Bakaï Essolabina.
Le mécanisme de gestion concertée des aires protégées, l’entretien des aires et la collaboration entre journalistes et tradipraticiens pour une meilleur santé, ont été les thématiques développées au cours de l’atelier.

Septentrional
2 minutes 5 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *