3 minutes 5 mois

Selon l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le fichier électoral actuel est suffisamment fiable pour la tenue des élections régionales et législatives. Cette information est donnée par une équipe d’experts de l’institution internationale le 15 novembre 2023 au siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à Lomé.

L’équipe d’experts de l’OIF composée d’un juriste, d’un informaticien et d’un statisticien a séjourné au Togo du 20 au 27 octobre 2023. Elle a procédé à l’audit externe du fichier électoral soumis par la CENI. Après les vérifications et analyses menées, les experts ont délivré des conclusions rassurantes sur la qualité du fichier électoral en termes de fiabilité, de l’opération de recensement des électeurs, de son caractère biométrique et de sa représentativité géographique et sociologique dans les 39 préfectures et 5 régions du pays. « Je peux dire au nom des experts que le fichier électoral du Togo est suffisamment fiable pour permettre la tenue des prochaines élections régionales et législatives dans les conditions de confiance», a indiqué l’ambassadeur Désiré NYARUHIRIRA, Conseillé spécial de la Secrétaire générale de l’OIF. « 53,80% de femmes inscrites contre 46, 18% pour les hommes. A travers ces chiffres, le Togo s’illustre comme un exemple de l’inclusion et de participation politique des femmes. », a-t-il ajouté.

Le président de la CENI, Yabré Dago, a indiqué que le recensement a permis d’enregistrer 4 432 936 électeurs. Après l’audit interne qui a permis d’éliminer les doublons et les personnes qui ne devaient pas figurer sur la liste, (129 225 électeurs rayés), il était question que la CENI procède à un audit externe pour s’assurer de la fiabilité du fichier. C’est pour cette raison qu’elle a fait appel à l’expertise de l’OIF.

Les experts de l’ OIF avait exigé la mise en place d’un comité ad-hoc de suivi de l’audit. Ce comité a été effectivement mis en place. Elle était composée de tous les acteurs dont les parties politiques et les organisations de la société civile. Ce comité a donc suivi de près les travaux des experts dont les résultats sont transmis à la CENI.

Septentrional
3 minutes 5 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *