3 minutes 7 mois

Les membres de la coopérative Albarka dans le village de Tchavadè, commune Tchaoudjo 1, ont suivi du 20 au 22 novembre 2023, une formation en techniques de maraîchage agroécologique. La formation est initiée par la coopérative dans le cadre du « Projet d’appui à la gestion durable de la forêt sacrée de Tchavadè, et l’autonomisation des femmes et des jeunes » financé par le Programme de microfinancement du Fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM). Le but est d’outiller les membres des pratiques agroécologiques dans le maraichage, afin d’améliorer les rendements tout en préservant l’environnement.

Il est question, à travers ces techniques, de les amener à assurer une production maraîchère continue durant toute l’année pour faire face aux changements climatiques. Les travaux, théoriques et pratiques, ont porté sur l’agro écologie, la production et l’utilisation d’engrais organiques, la pratique de compostage en fosse, la confection des planches pour le maraichage entre autres.
Le président de la coopérative Albarka, Issifou Aboulaye a souligné que l’utilisation des engrais organiques permettra d’abandonner définitivement les produits chimiques qui appauvrissent le sol. M. Issifou a indiqué que le projet prévoit également l’agrandissement et l’enrichissement de la forêt sacrée avec 4000 plants sur 15 ha, des activités génératrices de revenus (AGR) au profit des femmes et des jeunes et l’aménagement du musée du village de Tchavadè.


Durant la formation, les participants ont reçu la visite du directeur préfectoral de l’environnement et des ressources forestières de Tchaoudjo, et sa collègue de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, Capt. Yaya Tchoua Aladjou et Mme Tchakinguéna Fanta, ainsi que d’une délégation de l’ONG « Agriculteurs français et développement international » (AFDI), partenaire français de la coopérative Albarka.
La coopérative Albarka est spécialisée dans la production végétale, animale et la transformation agroalimentaire. Elle intervient également dans la formation, l’insertion des jeunes, et la valorisation des produits agroécologiques et engrais organiques.

Septentrional
3 minutes 7 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *