3 minutes 1 mois

L’ Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM)-Togo a tenu sa 9è assemblée consulaire le jeudi 25 janvier à Sokodé dans la région Centrale. Cette assemblée est placée sous le thème « L’artisanat, moteur du développement économique au Togo ». Elle a permis aux délégués consulaires d’amender et d’adopter le Plan d’action opérationnel (PAO) et le budget prévisionnel de l’année 2024 en vue de faire contribuer davantage le secteur de l’artisanat au développement économique du pays et d’offrir de meilleures conditions de vie aux artisans togolais.

Les participants ont également, saisi l’occasion, pour opérer de nouvelles réformes pour le secteur artisanal durant l’année.

Le préfet de Tchaoudjo, Col. Mompion Matéindou a souligné que l’ apport du secteur de l’artisanat n’est pas moindre, c’est pourquoi le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé en a fait son cheval de bataille, persuadé que l’artisanat constitue un véritable moteur de l’économie nationale. Il a fait savoir que le pays doit être construit avec tous et les artisans sont des acteurs incontournables dans cette machine de développement lancée par le Président de la république à travers la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Le président national de l’URCM a invité les délégués consulaires à s’investir dans la réalisation de la vision du chef de l’Etat en vue de la réussite de la feuille de route gouvernementale pour le bien du secteur de l’artisanat.

Le président de la Chambre régionale de métiers Centrale (CRM-C), Tchagnao Kpégouni a salué cette délocalisation des assemblées dans les différentes régions. Il a également remercié toutes les structures partenaires étatiques qui interviennent dans le secteur de l’artisanat. M. Tchagnao a convié les délégués à relever le défi des différentes réformes.

Septentrional
3 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *