3 minutes 11 mois

 Le Réseau des femmes pour le développement, REFED, a organisé le 27 mars à Cinkassé un atelier de formation à l’intention des femmes leaders. C’est à travers son projet  »Bâtir le leadership des femmes de la région des savanes au Togo ». Elles sont 44 femmes leaders venues des cantons de Gouloungoussi, Gnoaga, Boadé et Cinkassé pour apprendre la prise de parole en public à travers des scénarios pratiques sous forme de sketches. L’objectif poursuivi par le REFED à travers ce projet est d’outiller au moins 198 femmes leaders de 18 cantons de Cinkassé, Tône, Kpendjal et Kpendjal-Ouest à pouvoir prendre la parole en public afin de faire des plaidoyers au profit de leurs communautés.

Mme Bénédicte Tiame, Consultante en leadership et la cohésion sociale a indiqué que « cette formation va permettre aux femmes des Savanes qui ont l’habitude de se résigner, de sortir de cet état et prendre la parole en public au profit d’elles-mêmes et de leurs communautés. Il s’avérait nécessaire d’initier ces femmes pour compléter leur compétence en leadership ». À l’issue des 3 jours de formation, les participantes de la première sessions ont exprimé leur satisfaction.  » Cette formation, il nous la fallait parce que très souvent, dans les rencontres, ce sont les hommes qui monopolisent la parole parce que les femmes ont peur de s’exprimer. Actuellement je suis prête à prendre la parole pour m’exprimer sur la situation des femmes et des filles de la région des savanes » a déclaré Mme Marie-Reine Sabankou, point focal REFED-Cinkassé.

La deuxième session de formation de Cinkassé va réunir 44 femmes de Timbou, Nadjoundi, Biankouri et Samnaba. Puis après 4 autres sessions seront organisées pour 110 autres femmes de 10 cantons de Tône, Kpendjal et Kpendjal-Ouest. Ces formations prendront fin le 15 avril prochain. Deux autres formations seront ensuite ouvertes pour apprendre aux femmes à animer des émissions-radio et à mener des activités génératrices de revenus durables pour mieux gérer leur résilience. Ce projet est financé par l’ USAID à travers son Programme régional d’appui aux pays côtiers, PRAPC. USAID-PRAPC appuie depuis 2021 le REFED dans l’engagement des femmes des Savanes dans la prévention de l’extrémisme violent, la lutte contre les violences basées sur le genre, le renforcement du leadership des femmes, la culture de la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

3 minutes 11 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *