6 minutes 1 mois

La ministre déléguée chargée de l’énergie et des mines, Mila Mawunyo Aziablé a lancé le Fonds Tinga, le samedi 09 mars à Sokodé dans la préfecture de Tchaoudjo. Cette cérémonie a été couplée du lancement du projet de renforcement de la capacité de distribution de l’énergie dans les grandes villes de l’intérieur. Elle s’est déroulée en présence des populations des préfectures de Tchaoudjo, de Tchamba et de la plaine du Mô.

Le projet de renforcement de la capacité de distribution de l’énergie dans les grandes villes de l’intérieur vise à améliorer la distribution d’énergie électrique au consommateur, à éliminer les branchements anarchiques et à accroître le taux d’électrification dans les villes ciblées, notamment les zones urbaines et péri urbaines des villes de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé et Aného.
Le projet consiste à la pose et à la construction de 34 km de réseau moyenne tension de 20 KV ; 61 postes de distribution MT/BT ; 360 km de réseau basse tension (BT). Il prévoit aussi le raccordement d’environ 10 000 nouveaux ménages et structure génératrices de revenus sur la première année après la construction des infrastructures.
Quant au Fonds Tinga, il permet aux usagers éligibles, grâce à des subventions remboursables, d’avoir accès à l’électricité contre le paiement d’un montant initial de 1000 F CFA avec la possibilité de solder le reste du montant dû sur une période allant de quatre (4) ans à dix (10) ans. Le Fonds s’inscrit dans la vision d’accès universel aux services sociaux de base du Chef de l’Etat à l’horizon 2030.
Ainsi, d’ici 2030, le gouvernement espère faciliter le branchement de 1.200. 000 ménages sur l’ensemble du territoire.


Le Fonds Tinga a été également lancé le même jour par la ministre Mila Mawunyo Aziablé dans la préfecture de Blitta, pour les populations des préfectures de Blitta et de Sotouboua venues nombreuses pour soutenir et apporter leur adhésion totale à cette initiative salutaire du président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.
La ministre Mila Mawunyo Aziablé a indiqué que le Chef de l’Etat, conformément à son mandat social, s’est résolument engagé à fournir à toutes les populations togolaises, quel que soit leur niveau de vie ou zone d’habitation, l’accès à une électricité fiable en quantité et en qualité et surtout à un prix abordable et adapté à leur pouvoir d’achat d’ici 2030. Elle s’est réjouie d’annoncer que le pays a réalisé des progrès significatifs qui ont permis de porter le taux d’électrification de 35% en 2017 à 62% en 2022. Cependant, a poursuivi la ministre Mila Mawunyo Aziablé, un défi majeur reste encore à relever à savoir celui de l’accès à l’électricité pour les populations vulnérables.

C’est pour pallier cette détresse sociale et aider ces populations vulnérables en accélérant le processus d’électrification à grande échelle que le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a initié le Fonds Tinga. Cette initiative, a souligné la ministre Mila Mawunyo Aziablé a impacté, depuis le lancement de la phase pilote en avril 2022, près de 42000 ménages, soit près de 300.000 personnes, augmentant significativement le taux d’accès à l’électricité d’environ 10% dans chacune des trois régions où elle est mise en œuvre à savoir les régions des Savanes, de la Kara et des Plateaux. Pour la Ministre Aziablé, le lancement de ce fonds dans la région Centrale et particulièrement à Sokodé et Blitta est l’occasion d’offrir aux populations « un outil utile et indispensable qui va booster l’accès à l’électricité ainsi que tous les bénéfices économiques et sociaux générés par la mise en œuvre de ce projet ». La ministre a, pour finir, appelé les élus locaux, les partenaires techniques et financiers et les représentants des collectivités à accompagner le gouvernement dans la concrétisation de la vision du Chef de l’Etat, celle de l’accès universel à l’électricité pour tous.
Les populations bénéficiaires de la région Centrale ont exprimé leurs gratitudes au Président de la République pour la mise en œuvre de ces différents projets qui sonnent la fin de leurs difficultés d’accès à l’électricité.
Dans les deux préfectures, les opérations de signature de contrats aux bénéficiaires ont aussitôt démarré à l’issue de la cérémonie de lancement du Fonds Tinga.

Septentrional
6 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *