3 minutes 1 mois

Les peuples lamba, tamberma et gangan de la préfecture de la Kéran ont célébré le samedi 09 mars 2024, la 39è édition de leur fête traditionnelle Tislm-Difoini-Oboudam, fête des moissons et d’initiation. L’apothéose des festivités a eu lieu à Ataloté dans la commune Kéran 2. Le président de la République était représenté par la ministre de l’action sociale, Lolonyo Apédo- Anakoma. Le ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et du développement des territoires Awaté Hodabalo et plusieurs autres personnalités ont assisté aux festivités.

Cette fête traditionnelle donne l’occasion aux filles et fils de la Kéran de communier avec les ancêtres et les remercier pour l’abondance des récoltes. Elle ouvre la voie aux cérémonies ancestrales en hommage aux personnes âgées décédées ainsi qu’à l’initiation du jeune garçon tamberma pour son entrée dans la classe des adultes.

« Autonomisation de la jeunesse de la Kéran pour une résilience inclusive face aux défis du développement local », c’est le thème de cette 39é édition. Le représentant du Chef de l’Etat a salué ce thème qui cadre avec la feuille de route gouvernementale dont la vision est fondée sur l’élaboration et l’exécution des projets qui favorisent l’insertion socioprofessionnelle des populations et des jeunes. La célébration de Tislim-difoini-oboudam, a dit Mme ANAKOMA, est une démonstration de l’attachement des peuples lamba, tamberma et gangan à la perpétuation des acquis de leur histoire commune.

Elle a lancé un appel à la jeunesse et à la diaspora à opérer un vrai retour aux sources pour promouvoir et perpétuer la richesse culturelle et endogène source de vie commune partagée pour le bien-être et la cohésion au sein des communautés. Le Togo s’apprête pour les élections législatives et régionales, et l’émissaire du gouvernement a exhorté les peuples de la Kéran à adopter une attitude responsable et à respecter les principes républicains. Le président du comité d’organisation Kpenglam Kpassemon a indiqué que Tislm-difoini-oboudam est le reflet de l’identité et de l’histoire des peuples lamba, tamberma et gangan. Il a remercié le Chef de l’Etat pour sa politique de promotion de la culture et surtout pour les projets de développement pour la Kéran.

Septentrional
3 minutes 1 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *